MENU
fr
en
it
es

NOTRE AMBASSADEUR, JEAN-LUC VAN HEEDE

- Skipper professionnel et recordman du Global Challenge -
www.vdh.fr

  

​Portrait d'un homme sans limite

Homme de défi, Jean Luc Van Den Heede a dévoué sa vie à la mer.
Marin dans l’âme, il a fait de sa passion sa profession en tant que skipper.

Ancien régatier puis recordman du Global Challenge, VDH honore les podiums sur les courses les plus prestigieuses. Propriétaire de 18 bateaux, à 72 ans VDH reste une figure du tour du monde en solitaire toujours autant passionné par les aventures maritime et humaine.

Aux dire de tous : marins, amis, partenaires, cet homme, est particulièrement aimable et ouvert. Né à Amiens un mois après la capitulation allemande, un 8 juin 1945 et comme il le dit fièrement, "il est né dans la même ville que Jules Vernes". De là lui vient, peut être, son goût pour les voyages. Mémoire sélective ou belle histoire, dans ses souvenirs, son premier cadeau aurait été un bateau. Jules Vernes, un bateau, voilà quelques éléments qui ont tourné l’homme vers de nouveaux horizons : la mer.

Le voici aujourd'hui, se préparant à la Golden Race, une course autour du monde à l’ancienne avec des moyens identiques à ceux utilisés par les pionniers il y a 50 ans. Un retour aux sources que VDH, un des marins les plus expérimentés autour du Globe, ne voulait pas manquer.

​Son parcours, un palmarès  donnant un certain vertige


Les projets s’enchainent sur les grandes courses au large et sur toutes les mers.


Ce qu’il aime c’est la nouveauté, le changement perpétuel.
VDH est l’un pionniers dans le développement de la course en solitaire.

Sa première course importante fût sur un muscadet lors de la première mini transat en 1977. Comme cette dernière avait été révélatrice et confirma sa vocation, il enchaîne ensuite les courses car la mini a fonctionné.

Il participe à la deuxième mini transat où il finit second en 1979. L’aventurier prend part au deuxième BOC challenge puis aux deux premières éditions du Vendée Globe. Il finit 3ème en 1990 et second en 1993. Homme de défi, Jean Luc Van Den Heede a doublé 10 fois le Cap Horn et effectué 5 tours du monde en solitaire, de multiples traversées et un record du tour du monde à l’envers en 2004, VDH s’attaque au record de la traversée de la Manche (Channel Record Trophy) dont il détient déjà le record officieux. 

Ayant navigué sur 18 bateaux en tant que régatier, puis skippeur en course au large, en solitaire ou par équipes, VDH a acquis une expérience unique. Lionel, son ami marin proches l’un de l’autre, complice par les valeurs d’homme de la mer, s’étant désisté à la Golden Race rejoint Jean-Luc en tant que préparateur de cette course à l’ancienne. Réunir deux cerveaux sur ce projet extraordinaire valorise l’expérience de l’un comme de l’autre.


Golden Globe Race 2018,
une victoire bien méritée et bien équipée


Après 7 mois passés en mer, Jean-Luc Van den Heede arrivait le 29 janvier 2019 aux Sables d’Olonne et remportait la Golden Globe Race 2018, à 73 ans. Un tour du monde à l’ancienne, en solitaire, sans GPS et sans électronique à bord, sur un bateau construit avant 1988. 
Une grande fierté pour ce sablais d’origine qui n’a pas caché son plaisir de redécouvrir une navigation à l’instinct.
 
« C'est un peu retrouver les racines de la navigation de base, telles qu'on les connaissait il y a cinquante ans. »
 
VDH a pu compter sur les équipements de protection NV, spécialement conçues pour la compétition et mis à disposition navigateur. Tout le nécessaire pour le protéger des intempéries et lui permettre de se dépasser : capote de Roof, Fermeture de capote, Cache boitier électrique, Fermeture de descente.

L'interview de Jean Luc Van Den Heede :


@Crédits photos : Jacques Vapillon

Témoignage de VDH
Vainqueur de la Golden Globe Race 2018

- Une interview de Globesailor -


43 ans Séparateur d'Expérience
1er Séparateur Pionnier & Concepteur
Capote et Bimini
100 % Séparateur Fabrication
française
600 Séparateur Nouveautés par an
6500 Séparateur Références